Ecole maternelle Dolto de Marchiennes

LA TOILETTE AU MALI avec Martine classes de Mme Brice et Mme Dutilleul

lundi 11 février 2013 par Mme BRICE, Mme DUTILLEUL

Jeudi 7 février

Ce matin, Martine est venue nous rendre visite pour nous parler de la toilette au Mali et pour nous raconter la suite de l’histoire de la famille TABOTABA.

Elle est venue avec Mamadou. Il dormait et nous l’avons réveillé tout doucement.

Martine nous a expliqué comment Mamadou faisait sa toilette. Au Mali, il n’y a pas de salle de bain, ni de robinet... La maman de Mamadou part donc très tôt le matin pour aller chercher de l’eau au puits. Elle remonte l’eau avec un seau en caoutchouc et le verse dans un seau. Puis elle rentre avec son seau posé sur sa tête.

A la maison, elle verse l’eau dans un pot en terre appelé un canari, en met dans une bouilloire et en verse dans une bassine.

Puis avec un savon qu’elle a fabriqué elle même avec des graines et du beurre de karité, elle savonne Mamadou. Elle le rince avec un gobelet et Mamadou se sèche au soleil.

Martine nous a montré des photos de puits, de la toilette au Mali, de la rivière où on se lave aussi et où on fait la vaisselle...

Ensuite nous avons dansé comme des africains sur "la chanson de la pluie".

Et pour terminer, Martine nous a raconté la suite de l’histoire de la famille TABOTABA.

"Petit Tabotaba, rentré chez lui ne parle à personne de ses rencontres et garde le secret. Le soir quand monsieur Tabotaba revient de son travail, il passe devant le champ nettoyé. Il demande alors à son fils d’y retourner le lendemain pour ramasser les pierres. Cette fois ci, ce sont 4 petits sorciers qui sortent de terre et qui aident petit Tabotaba à nettoyer le champ. Petit Tabotaba est content, il rentre chez lui en chantant et en claquant 2 doigts. Il ne dit rien à personne et garde son secret. Monsieur Tabotaba demande alors à son fils d’y retourner le lendemain pour y planter les graines de mil qui devaient servir à Madame Tabotaba pour faire la galette du soir. Petit Tabotaba y retourne donc pour planter les graines. Et là ce sont 8 petits sorciers qui sortent de terre et qui aident l’enfant. En 5mn le champ est semé et petit Tabotaba rentre chez lui toujours en chantant et en claquant 2 doigts. Petit Tabotaba garde le secret. Monsieur Tabotaba demande alors à son fils d’y retourner le lendemain pour arroser le champ. Mais aucune goutte d’eau !!! Petit Tabotaba se met à pleurer. Et ce sont 16 petits sorciers qui sortent de terre et qui pleurent avec l’enfant. Et le champ est arrosé de larmes. Monsieur Tabotaba dit alors à son petit qu’il faut attendre la récolte et lui donne la permission de jouer. Chaque soir monsieur Tabotaba surveille la poussée et vient enfin le jour de couper le mil. Monsieur Tabotaba part au champ et goûte une graine de mil, elle est bonne !!! Il en goûte une deuxième puis une troisième... Quand une voix lui demande ce qu’il fait. Monsieur Tabotaba se retourne mais ne voit personne. Le sorcier invisible lui repose sa question et monsieur Tabotaba lui répond qu’il goûte son mil. Et ce sont 32 petits sorciers qui sortent de terre et qui lui disent qu’ils vont l’aider. En 5mn toutes les graines sont mangées et il ne reste plus rien !".

Martine viendra bientôt nous raconter la fin de cette histoire.

Merci Martine, nous avons passé un très bon moment et nous avons encore appris plein de choses sur nos petits copains maliens !


Portfolio

Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 149853

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site 09.Archives 2012-2013  Suivre la vie du site Mmes Dutilleul, Brice et Pottier   ?

Site réalisé avec SPIP 2.0.10 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 8