Ecole maternelle Dolto de Marchiennes

VISITE DE MARTINE

dimanche 11 décembre 2011 par Mme VANHOUTTE, Mme VERLINE

Jeudi 1er décembre , Martine est venue à l’école .

Cet après-midi là, en entrant dans notre salle de jeux, surprise... Les 2 poupons Mamadou et Martin étaient là pour nous accueillir... Martin était en pyjama... et Mamadou portait un costume africain : une tunique qui s’appelle " BOUBOU". En Afrique le BOUBOU est à la fois un vêtement d’homme et de femme.

Martine nous a d’abord montré comment les Africaines portent leur bébé : Elles l’accrochent dans leur dos... Pour cela, elle a habillé Lilou.

Puis Martine nous a expliqué qu’elle était venue ce jour là nous présenter les tissus africains... Dans la salle de jeux étaient accrochés de très beaux vêtements.

Martine nous a alors présenté les différentes étoffes maliennes.

L’indigo (du nom de la teinture bleue)

Le bogolan... teint avec de la terre...

Le Bazin qui est doux au toucher ...

et le wax, dont les motifs véhiculent des idées... appartenance à une "école"...(l’eau, le football... ou fabriqué en remerciement à quelqu’un).

Les hommes mettent une tunique tout comme les femmes... mais ça n’est pas la même... elle ne brille pas. C’est une tunique en bogolan. Ils mettent un grand pantalon resserré à la taille par un cordon et aussi un bonnet dogon.

Voici la photo du maire de Bandiagara :

Il fait chaud en Afrique... Il y a beaucoup de mouches... Le bonnet DOGON sert à éloigner les insectes... Ce bonnet sert aussi à cacher un œil pour viser à la chasse... Ce bonnet sert aussi à protéger du froid...

Les tissus africains sont très colorés. Sur le tissu indigo,on a pu observer des ronds et des croix. Sur la tunique en bogolan apportée par Martine il y avait des fleurs. En Afrique, il n’y a pas de peinture... et pour le bogolan par exemple, la boue remplace la peinture marron.

Martine nous a expliqué comment les africains peignent ces tissus.

Martine a pris une grande bande de tissu blanc qui peut servir à faire une coiffe. Quelques enfants ont fait comme les Africains... et ont commencé à décorer le tissu en utilisant un bâton et de la peinture (qui aujourd’hui a remplacé la boue utilisée par nos amis maliens) .

Même Madame Verline a essayé de peindre comme les africaines : "PAS SI FACILE ! ..."

Pour clôturer cet après-midi culturel, Martine nous a raconté une très jolie histoire qui mettait en scène une merveilleuse tunique africaine : Le petit tailleur de Bandiagara.

Un grand merci à Martine .

Nous lui souhaitons bon voyage... Martine part en Janvier rencontrer nos amis maliens... Nous attendons avec impatience son retour... Elle reviendra encore une fois avec de fabuleuses surprises et nous écouterons avec émerveillement une de ses histoires qui enchantera nos oreilles.


Portfolio

Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 147428

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site 08.Archives 2011-2012  Suivre la vie du site Mmes Vanhoutte, Verline et Largillière   ?

Site réalisé avec SPIP 2.0.10 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 4